Les pro­blè­mes oubliés créent des gens oubliés”

– Dai­ni­us Puras, Envoyé spé­ci­al de l’ONU, 2017


Les per­son­nes souf­fran­tes  de mala­dies men­ta­les, d’épilepsie ou de han­di­caps psy­cho­so­ci­aux ne reçoiv­ent pas de trai­te­ment ou de sou­ti­en adéquat dans de nom­breux pays, en par­ti­cu­lier dans les pays pau­vres. Le sort des per­son­nes tou­chées et de leur famil­les n’est guè­re pris en comp­te par l’opinion publi­que régio­na­le et inter­na­tio­na­le, et leurs droits sont vio­lés de diver­ses maniè­res. Les per­son­nes tou­chées sont ren­du­es invi­si­bles et oubliées. Cepen­dant, l’humanité d’une socié­té se reflè­te dans la façon dont elle trai­te ses mem­bres les plus fai­bles.



La Mind­ful Chan­ge Foun­da­ti­on (MCF), fon­dée à Darm­stadt (Allema­gne) en 2018, s’engage à sou­ten­ir la pro­mo­ti­on loca­le de pro­jets de psych­ia­trie socia­le. Elle off­re une aide pro­fes­si­onnel­le et finan­ciè­re. Dans la mes­u­re du pos­si­ble, nous coo­pé­rons avec d’autres orga­ni­sa­ti­ons actives dans ce domai­ne.

Situa­ti­on et visi­on

Les per­son­nes att­ein­tes de mala­dies men­ta­les ou épi­lep­ti­ques gra­ves ou de han­di­caps psy­cho­so­ci­aux se com­por­tent sou­vent de maniè­re visi­ble, per­tur­bent par­fois leur coexis­tence habi­tu­el­le et ont un effet dérou­tant et rare­ment mena­çant sur leur envi­ron­ne­ment. De plus, eux et leurs pro­ches ont besoin d’une aide con­stan­te pour fai­re face à la vie quo­ti­di­en­ne. Les réac­tions sont sou­vent l’incompréhension, la peur et l’agressivité. Dans de nom­breux pays, les per­son­nes tou­chées sont stig­ma­ti­sées, iso­lées, pri­vées de leurs droits et traitées cru­el­lement, par­fois pen­dant des années et des décen­nies. Bien qu’ils soient nom­breux dans tou­tes les socié­tés, ils n’ont géné­ra­le­ment pas de lob­by et ne peu­vent pas eux-mêmes rend­re publi­que l’injustice qui leur est fai­te. Les mem­bres de la famil­le sont très char­gés ou acca­blés et sont sou­vent lais­sés dans l’embarras. 

Cer­tai­nes cul­tures voi­ent les con­séquen­ces de la cul­pa­bi­lité ou de la pos­ses­si­on démo­nia­que dans le com­por­te­ment des mala­des. Cer­tains mau­vais trai­te­ments ser­vent à appri­voi­ser ou à expulser des démons. Cela se pro­du­it géné­ra­le­ment là où il n’y a pas ou très peu de soins psych­ia­tri­ques, com­me dans de nom­breux pays d’Afrique et d’Asie. 

Tel­le est la visi­on de la MCF : les per­son­nes att­ein­tes de mala­die men­ta­le et d’épilepsie dev­rai­ent rece­voir un trai­te­ment humain dans tous les pays du mon­de. Ils y ont droit. Leurs droits ont été for­mu­lés dans de nom­breu­ses con­ven­ti­ons, dont le Pac­te inter­na­tio­nal rela­tif aux droits éco­no­mi­ques, soci­aux et cul­tu­rels de 1966 et la Con­ven­ti­on des Nati­ons Unies rela­ti­ve aux droits des per­son­nes han­di­capées, entrée en vigueur en 2008 (voir ” Con­tex­te et docu­men­ta­ti­on ” sur ce site).

Not­re tra­vail s’appuie sur une exper­ti­se inter­na­tio­na­le et régio­na­le, en par­ti­cu­lier le Plan d’action en san­té men­ta­le 2013–2020, qui pose les exi­gen­ces sui­v­an­tes :

• Déstig­ma­ti­sa­ti­on
• Mise à jour de la légis­la­ti­on natio­na­le
• Déve­lop­pe­ment de pro­gram­mes nation­aux de san­té men­ta­le
• For­ma­ti­on d’agents de san­té non psych­ia­tri­ques
• Appro­vi­si­onne­ment décen­tra­li­sé
• Prio­rité au tra­vail ambu­la­toire par rap­port au tra­vail en milieu hos­pi­ta­lier
• appro­vi­si­onne­ment en médi­ca­ments
• Pla­ces de trai­te­ment en milieu hos­pi­ta­lier dans les hôpi­taux géné­raux

Der­niè­res nou­vel­les

31. mai. 2019

Rap­port de not­re voya­ge en Côte d’Ivoire en avril 2019 et état d’avancement du pro­jet SAMENTACOM

Du 1er au 11 avril 2019, nous nous som­mes ren­dus en Côte d’Ivoire pour voir com­ment le pro­jet SAMENTACOM (San­té Men­ta­le Com­mu­n­au­taire) à Bouaké, finan­cé par not­re fon­da­ti­on, a pro­gres­sé et com­ment il peut être déve­lop­pé. […]

31. mai. 2019

Bur­ki­na Faso: Un infir­mier psych­ia­tri­que a com­men­cé à tra­vail­ler à Pié­la

Avec le sou­ti­en de not­re Mind­ful Chan­ge Foun­da­ti­on, l’association Yen­faa­bi­ma à Piéla/Burkina Faso a pu enga­ger un psych­iat­re à par­tir du 1er mars 2019. […]

30. mai. 2019

Sym­po­si­um d’Amnesty Inter­na­tio­nal

Le 16.02.2019, un sym­po­si­um sur les vio­la­ti­ons des droits de l’homme à l’encontre des per­son­nes att­ein­tes de mala­die men­ta­le, d’épilepsie et de han­di­cap men­tal a eu lieu au Gieß­haus de l’Université de Kas­sel. […]

30. mai. 2019

Docu­men­taire “La Mala­die du Démon”

Le film “La Mala­die du Démon” (2018) du réa­li­sa­teur Lilith Kug­ler mont­re la situa­ti­on des mala­des men­taux et épi­lep­ti­ques au Bur­ki­na Faso. […]